Asylum Party

Publié le par COLD WAVE



Riche en émotion mais froid en sensation, Asylum Party traîne sa mélancolie au milieu des années 80 au cœur de la New Wave. Après avoir privilégié l’anglais, les parisiens se tournent vers la langue de Molière. Ce qui ne les empêche pas d’enregistrer leurs albums à Londres et à Bruxelles. Au final, un groupe inclassable que l’on retrouve sous les étiquettes Cold Wave, Touching Pop ou encore Nouvelle vague française aux côté de leurs amis Little Nemo et Mary Goes Round. Une scène montée et soutenue par le label Lively Art, filiale de New Rose dédiée au mouvement Touching Pop.

Commenter cet article