Norma Loy

Publié le par COLD WAVE



Comme c'est le cas pour beaucoup de groupes cold, batcave ou new-wave, on retrouve les prémices de Norma Loy vers 1977 à l'aube du punk. A cette époque Reed013 (aka Chelsea) et Anthon Shield (aka Usher) alors lycéens et passionnés d'art, se rencontrent. C'est le début d'une longue collaboration.
En 1986, le groupe français signe sur le label Divine/Madrigal (qui signa aussi Complot Bronswick, Fra Lippo Lippi...) pour l'album Rewind/TVision (Novembre 86). C'est le premier volet d'une suite mettant en scène les thèmes de prédilection de Norma Loy : médiums électroniques, viraux, paranoïa, mysticisme, cathodic sex, l'illusion du réel.... Ces thèmes seront davantage développés dans Sacrifice, sorti en 1988, album radical d'une tonalité très dure et froide qui traite de la décomposition de la fin des années 80. La rencontre avec la danse Buto en 1986 a enrichi l'image scénique du groupe qui se produit alors avec la participation de la troupe Fovea et de Sumako Koseki. Les concerts sont conçus comme des performances multimedia mélant musiciens et danseuses à un déluge d'images chocs (plus de 600 diapositives) et à des environnements cathodiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article